11/11/2013

Collision entre deux P.38 Lightning

Lockheed_P-38_Lightning_USAF.jpg394th_Fighter_Squadron_-_World_War_II_-_Emblem.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 16 septembre 1944, un groupe de douze P38 Lightning décollent pour une mission au dessus de l'Allemagne – L'objectif est BONN.

 

Ils font partie du 394ème escadron de chasseurs – 367ème fighter Groupe.

Leur emblème est un bulldog armé jusqu'aux dents et serrant un morceau de pantalon feldgrau ( dans un cercle jaune )

 

Ce groupe, dont la formation a eu lieu en Californie, a rejoint l'Angleterre en Avril 1944 pour assister les forces d'invasion en Normandie. Au fur et à mesure de l'avance alliée, leur mission est d'appuyer les forces alliées au sol ( attaques en piqué ) ou encore d' escorter des bombardiers qui vont larguer leurs cargaisons de bombes sur l'Allemagne.

 

Ce jour là, ils sont donc en route pour l'Allemagne. Le temps est exécrable et un vol aux instruments s'avère indispensable.

Le capitaine Mc Carthy ( squadron leader ) sépare la formation en deux et se place au milieu. (groupe rouge à gauche et groupe bleu à droite ), chacun prenant bien ses distances avec son prochain.

Le lieutenant Page vole à gauche en red 2 et le lieutenant Parker à droite en blue 2

La distance entre les deux groupe est d'environ 1 demi mile.

Aucune raison donc d'entrer en collision.

Ils se tiennent encore à bonne distance avant de pénétrer dans une masse nuageuse compacte à hauteur du village de Lierneux.

Aucun des deux jeunes pilotes n'a beaucoup d'expérience en matière de vol de combat aux instruments...

 

A la sortie de cette purée de poix, Parker et Page manquent à l'appel. Ils ne sont nulle part. Ils ne répondent pas non plus à la radio....

 

Le 394ème déplore ce jour là la perte de deux de leurs avions et pilotes :

 

Le second lieutenant CHARLES F PAGE – MACR 9110 – S 42-68110 de Denver - Colorado

 

Le second lieutenant JAMES F PARKER – MACR 9111 – s42-104409 de Allegheny en Pennsylvanie

 

Tous deux reçurent la médaille de l'air et la purple star à titre posthume. Parker n'avait que 19 ans.

Tous deux ont d'abord été enterrés près de Namur puis ensuite à à Henri Chapelle.

L'avion de Page s'est écrasé sur le flanc de la colline de Groumont tandis que Parker s'est écrasé à quelque kilomètres de là dans la forêt de B. près de Manhay Grandmenil.

S'il est  plus que probable qu'ils se sont effectivement percutés en vol on peut en conclure que le choc a été violent. Aucun d'entre eux n'a pu sauter en parachute.

Le P38 de Page armé de sa bombe a littéralement explosé en morceaux lors de l'impact avec le rocher de Groumont. 

http://www.adoptiegraven-database.nl/index.php/henri-chapelle/american-war-cemetery-henri-chapelle-p/3374-parker-james-f-jr

http://www.adoptiegraven-database.nl/index.php/henri-chapelle/american-war-cemetery-henri-chapelle-p/3373-page-charles-f

 

 

Preuve de plus qu'une collaboration entre collectionneurs et historiens peut aider au devoir de Mémoire, une stèle à la mémoire du pilote a été inaugurée ce 25 septembre 2016 non loin du lieu du crash de Parker.

 

p38a.jpgp38b.jpgp38c.jpgp38d.jpgp38e.jpgp38f.jpgp38g.jpgp38h.jpgp38i.jpgp38j.jpgp38k.jpg

14:31 Écrit par bulge relics | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

J ai passe un moment agreable a vous lire, un enorme compliment et felicitation. Merci bien pour cette lecture.

Écrit par : paris sportifs | 27/05/2014

Répondre à ce commentaire

Quel sujet exceptionnelle, j'ai trouvé ce que il cherchais, tout en vous remerciant bon weekend.

Écrit par : match france honduras coupe du monde | 15/06/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.