15/03/2015

Les entrailles du PANTHER de GRANDMENIL

Le Panther PzKpfw V Panther Ausführung G

Longueur : 8,66 m
Largeur : 3,27 m
Hauteur : 2,85 m
Masse : Environ 45 tonnes
Vitesse maximale : 55 km/h
Autonomie : Environ 250 km

Armement principal : un canon de 75 mm Kwk 42 L/70
Armement secondaire : une mitrailleuse de tourelle MG34 7,92 mm / une mitrailleuse dans le glacis à droite MG34 7,92 mm

 Moteur : Maybach HL 230 P 30 à 12 cylindres de 700 chevaux
Consommation : environ 250 litres aux 100 kilomètres pour un réservoir de 720 litres

 

Equipage : 5 membres (1 chef de char, 1 pilote, 1 co-pilote, 1 opérateur radio et mitrailleur, et 1 chargeur)

 

Blindage avant : 110 mm 
Blindage arrière : 60 mm

 

Il coûtait à l'époque 117000 Reichsmark à produire. Il n'y en a eu que 6000 de produits.

 

Le Panther a été développé dès 1942 pour faire face aux chars soviétiques de type T34 dont les ingénieurs allemands se sont par ailleurs inspirés pour élaborer leur prototype.

 

Rapidement, le Panther, se révèle extrèmement performant grâce à son blindage, sa suspension, sa mécanique et ses capacités hors normes. ( Il est bien moins lourd que le Tigre, moins gourmand en carburant, plus véloce et moins cher à produire) Son excellent canon de 75 MM cause rapidement des pertes considérables chez l'ennemi.

 

Il faut en moyenne 9 T34 pour détruire un panther. ( Sa faiblesse principale résultant de sa boite de transmission moteur plus fragile et de son blindage latéral moins épais. )

 

Le panther est considéré par beaucoup comme le meilleur char de la seconde guerre mondiale et il a directement inspiré la production de tous les chars modernes.

Voici une vue de photos glanées sur le net qui montrent le trésor technique que recèle encore ce char.  Il y a encore pas mal de couleur d'origine et même de graisse ça et là.

En regardant les détails on peut remarquer les codes fabriquants allemands typiques des années de guerre. Nulle doute qu'un simple nettoyage consciencieux permettraient directement de mettre à jour les numéros de séries des pièces - canons, chassis et encore bien d'autres choses....La mécanique ( boite de vitesse - transfert ) semble en excellent état malgré les années dans de mauvaises conditions.

Les commandes du poste de pilotage mais aussi le support de la MG34 de tourelle sont partiellement intacts.

trappe AVD.jpg

Nulle doutes qu'il est temps d'agir. Force est de constater qu'il y a là un trésor technique en péril....

blindage arrière vers moteur.jpgAvant droitt.jpg

Boite vitesse.jpg

boite vitess et poste pilotage.jpg

mitrailleur avant droit.jpg

postepilotage.jpg

tourelle Gauche.jpg

Transmission tourelle.jpg

Tourelle Droite - poste mg 34.jpg

suspension int.jpg

vue vers poste pilotageG et mitrailleur D.jpg

 

 

 100_5655.JPG

15:15 Écrit par bulge relics | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.