21/02/2016

Le kit bag de JOHN M RENAHAN

LE KIT BAG de JOHN M. RENAHAN

Il y a des objets fort courants qui, des années plus tard, se révèlent être des objets poignants, dotés d’une forte connotation émotionnelle.


Tel est le cas de ce kit bag américain retrouvé il y a près de trente ans. Objet basique et des plus communs. Je sais qu’il provient de la région mais je suis incapable de me rappeler exactement d’où. Je l’avais rangé avec une dizaine d’autres dans un kit bag réservé aux objets marqués ou matriculés.
Il y a une quarantaine d’objets de ce type au musée.


Ce n’est que en préparant les différentes vitrines pour le musée que j’ai eu ce sac de nouveau en main et que j’ai effectué des recherches sur internet.
Rapidement, le nom de JOHN M RENAHAN est apparu dans une liste de noms de soldats de la 3ème division blindée.

Ce Pfc provenant de New York est né en 1911 et s'était engagé le 09 avril 1942.


Son nom figure sur le wall of missing au cimetière de Henri Chapelle en Belgique. Il a été porté « disparu au combat » en janvier 1945 à Langlire et a reçu la « purple star » à titre posthume.

Renahan_John_M_01.JPG
Malgré mes recherches, je n’avais pas pu trouver de plus amples informations. C’est mon ami Eddy qui a fait une découverte lors de ses recherches pour l’écriture de son livre « De la neige et du sang ».
En effet, en analysant la légende d’un document photographique (#199151 ) pris le 16 janvier 1945 à Langlire, on retrouve un char PRIEST équipé d’un canon howitzer de 105 MM en feu.

renahan john m.jpg
#199151#
« Ammunition of a self-propelled howitzer exploded as third Armoured Division vehicle burns after a direct hit by enemy artillery in Belgium. 1/16/45.
Btry B, 54th Arm.FA.Bn, USA »
Il a été touché par un obus d’artillerie allemand de plein fouet. La soute à munition a été atteinte et plusieurs membres d’équipage tués ou blessés dans l’explosion.


D’après le rapport après action du 54ème Arm.FA.Bn, il n’y a eu le 16 janvier qu’un seul PRIEST M7 qui a été détruit.
A son bord, 3 hommes tués et 3 hommes blessés sont mentionnés.

Sont morts au combat :

PFC JOHN M RENAHAN,
CPL OLIVER W HAILE
PFC JULIO C MAZZANO.

Ont été blessés :

1st LT GEORGE B KELLOCK
TEC 5 HAROLD G FISCHER
PFC EMIL JIMMIE

En observant bien la photo et sachant la facilité avec laquelle un obus d’artillerie ennemi pouvait atteindre la soute à munition du char, on peut aisément comprendre pourquoi le corps de John M RENAHAN ne trouvera jamais de sépulture.

Voilà comment, près de 70 ans après les faits, des collectionneurs et des historiens peuvent lever un petit coin du voile et rappeler le destin tragique de quelques uns.

Rappelons que l’armée américaine a engagé près de 610.000 soldats durant l’offensive des Ardennes.
89000 GI’s ont été blessés et 19276 tués.
Ce fût de loin la bataille la plus meurtrière des Etats Unis durant la seconde guerre mondiale.

Les allemands ont engagé quelque 300.000 hommes dont 67200-125000 furent tués, blessés ou disparus.

Ils sont encore des milliers de « MIA », américains et allemands à ne pas avoir trouvé de sépulture.

Leurs corps ont soit été « vaporisés » ou encore enterrés à la hâte et jamais relevés.

Il faut aussi bien dire que de nombreux corps de soldats nazis ont été directement ensevelis avec les gravats, les poubelles et autres carcasses de chevaux qui pullulaient comme les trous de bombes en janvier 1945.

Voici un lien vers un site MIA PROJECT qui a entre autre pour objectif de retrouver ces hommes :

 

http://www.miaproject.net/

 

 

10:40 Écrit par bulge relics | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |